Contribution du 19 juin 2015

Le fleuve Aniene à l’époque romaine entre barrages et aqueducs
Histoire d’une exploitation hydrique

Cecila Parolini
(Università degli Studi di Roma « La Sapienza », dipartimento di Scienze dell’Antichità)

A partir du IVe siècle av. J-C., la vallée traversée par le principal affluent du Tibre, le fleuve Aniene, a fait l’objet d’une exploitation intensive de ses ressources hydriques visant à alimenter la ville de Rome. Cette activité a atteint son apogée au début de la première époque impériale avec la construction des principaux aqueducs par la volonté des empereurs qui se sont succédé entre le Ier et le IIe siècle ap. J-C.
L’analyse des différentes étapes par lesquelles le gouvernement central a terminé le projet d’exploitation de la vallée fluviale et en particulier l’étude d’une série de barrages ont permis de mieux comprendre certaines dynamiques à la base des politiques de gestion territoriale. L’étude des différentes interventions a permis de répondre à des questions jusqu’à présent irrésolues, notamment celles qui concernent le complexe monumental des Simbruina Stagna, la villa que l’empereur Néron fit construire dans la région de l’actuelle Subiaco au milieu du Ier siècle ap. J.-C.
Enfin l’analyse géologique de la vallée montre que chaque phase de construction a été précédée par la compréhension des ressources de la région et du potentiel que représentait leur exploitation.

Le texte de la communication est disponible ici.
La présentation powerpoint est téléchargeable ici.